Une histoire sale

 

création 2009

 

Un homme et une femme viennent se raconter dans un lieu qui pourrait s’appeler show-room ou théâtre, où l’obscénité et la pudeur, la gravité et la dérision pour un soir ne s’opposent plus. Ils se cherchent une vérité sous la conduite perverse d’un maître de cérémonie n’ayant d’autre principe que de mettre en lumière leurs contradictions intimes. Ces 3 « échantillons d’humains
» nous dévoilent leur expérience voyeuriste et les traumatismes enfouis qui auraient pu les amener à ce plaisir indécent de regarder des sexes par un trou.
Au fil de ces histoires sales, ils enquêtent à la frontière mouvante de la perversité et de la normalité.

 

Texte : Guillaume Lavenant et Benjamin Thomas librement inspiré
du film Une sale histoire de Jean Eustache
Mise en scène : Antoine Orhon
Interprétation : Aurélia Delescluse, Guillaume Lavenant et Benjamin Thomas
Scénographie : Cristina Barrios et Romain Rambaud
Création lumière : Aurore Baudouin
Création sonore : Benjamin Thomas

Production : Collectif Extra Muros

 

Photos : Isabelle Montané