Benjamin Thomas est né à Nantes en 1981. Il passe son enfance à Ste Luce/Loire.

Il poursuit des études pluridisciplinaires : conservatoires de théâtre et de musique, deug d'histoire de l'art, licence InfoCom, master de rédacteur/concepteur de contenus multimedia.

Depuis 2000, il voyage pour différents projets théâtraux, plastiques, sonores, musicaux (Tanzanie, Kenya, Ouganda, Maroc, Guinée, Russie, Mongolie, Chine, Canada, USA, Mexique, Costa Rica, Nouvelle-Zélande). Monteur son à Radio France, comédien et performeur dans différentes compagnies et collectifs nantais, musicien, plasticien, auteur, il expérimente et utilise différents médias pour questionner les normes (esthétiques, sociales, culturelles) et leur représentation. Il s'intéresse aux contradictions et enjeux de notre société pour produire des pièces en tension questionnant la suprématie de la technique, le rapport organique aux éléments, le lien ambigu à la transparence, les dissonances intimes, les rapports de forces liés aux intérêts divergents, le contrôle de l'espace, le contrôle en douceur, l'archéologie du futur, le refoulement de l'ombre, les mirages de l'ordre...

 

Expositions :

 

2018 Obsessions, galerie Alain Lebras, Nantes

2016 Art up, foire internationale d'art contemporain, Lille, Grand Palais

2015 Terrasser l'horizon, Centre Culturel Canadien à Paris

2014 Terrasser l'horizon, Musée de la Roche/Yon

2014 Cheveux te dire, galerie Alain Lebras, Nantes

2011 Galerie de la maison régionale d'architecture de Nantes

2009 Erosions, galerie RDV, Nantes

2008 Paysages de banlieues d’Amérique du Nord, Salle Denbac, Vierzon